A LA UNE

Evolution de la propreté dans la capitale Abdoulaye Diouf Sarr affiche sa satisfaction Evolution de la propreté dans la capitale Abdoulaye Diouf Sarr affiche sa satisfaction

Evolution de la propreté dans la capitale   Abdoulaye Diouf Sarr affiche sa satisfaction

Le...

Lire la suite...
Face à Dakaractu avec le Ministre Abdoulaye DIOUF SARR Lettre de politique sectorielle

Conscient de la persistance des fortes inégalités de développement entre les différents espaces composant le territoire national, l’État a...

Lire la suite...

Conscient de la persistance des fortes inégalités de développement entre les différents espaces composant le territoire national, l’État a confirmé tout l’intérêt qu’il accorde à la décentralisation et qu’il entend, par conséquent, promouvoir un développement équilibré et durable des territoires. Les créations successives du Ministère de l’Aménagement du Territoire et des Collectivités locales (MATCL - 2012) et du Ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire (MGLDAT- 2014), confirment davantage la volonté politique de mettre en place un cadre institutionnel, stratégique et opérationnel, commun à l’aménagement du territoire, au développement local et à la décentralisation.

It appears you don't have a PDF plugin for this browser. No biggie... you can click here to download the PDF file.

Eléments d’information sur la DCL et les collectivités locales.

 

It appears you don't have a PDF plugin for this browser. No biggie... you can click here to download the PDF file.

Remise de véhicules aux maires : 400 pick- up livrés bientôt

A l’occasion de l’arrivée des 400 véhicules pick-up double cabines destinés aux maires des collectivités  locales, Abdoulaye Diouf Sarr, Ministre de la gouvernance locale, du développement et de l’Aménagement du territoire a effectué une visite ce mardi 26 juillet 2016 au Cices ou Cheikh Amar a exposé tous les véhicules.

Les véhicules à destination des maires et présidents de Conseil départemental seront livrés bientôt. C’est en tout cas ce que nous avons appris lors de la visite que le ministre de la gouvernance locale, du développement et de l’Aménagement du territoire, Abdoulaye Diouf Sarr a effectuée au lieu d’exposition des dits véhicules. C’était en présence de Cheikh Amar de Tse-Afrique à qui le marché a été confié.

Il s’agit, en effet, de  400 véhicules pick-up double cabine, lesquels sont présentement exposés au Cices. Abdoulaye Diouf Sarr qui s’est montré très satisfait du travail de Mr Amar, affiche l’importance de ces pick -up pour les maires.  «Ce sont des véhicules de haute facture plus adaptés au travail de terrain qui attendent les collectivités locales et les exécutifs locaux avec la gestion de proximité », s’est réjoui Diouf Sarr qui est d’avis que toutes les conditions sont réunies  pour aller vers les populations de la manière la plus proche.  

Evolution de la propreté dans la capitale   Abdoulaye Diouf Sarr affiche sa satisfaction

Le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire a effectué hier une tournée de visite terrain pour faire l’état des lieux avant l'hivernage et l’’évolution de la propreté de la région  de Dakar huit (08) mois après le lancement du Programme d’urgence de propreté (PUP).

Cette visite de terrain a débuté au niveau du pont de l'émergence. Le site est débarrassé des ordures qui étaient dans le bassin d'eaux pluviales. Le maire de la Patte d'oie a apprécié le travail de l'UCG et sollicite encore des  équipes de l’UCG pour d'autres actions de nettoiement dans sa localité.

Deuxième étape : le pont de CICES, l'état de propreté est préservé.

Au rond point Case bi, les deux voies menant vers Camberene présentaient une situation déplorable en terme d'occupation anarchique des charretiers, vendeurs, camionneurs... entraînant une prolifération de dépôts sauvages d'ordures. On constate actuellement une nette amélioration suite aux activités de sensibilisation et de surveillance de l'UCG.

Abdoulaye Diouf Sarr et son équipe se sont ensuite rendus au Corniche technopole. Sur place le travail de nettoiement effectué par l’UCG est visible sur place.

Cette visite qui coïncide avec les préparatifs du conseil des ministres délocalisé de la région de Dakar a été saisi par le ministre pour constater que les préfectures de Pikine et de Guédiawaye sont prêtes à accueillir les autorités à l'occasion du conseil des ministres délocalisé de la région de dakar. Le préfet de Pikine s'est dit satisfait du travail de l’UCG.

Cinquième étape de la visite : la bande des filaos. Le maire Baidy Seye a loué le travail remarquable de nos équipes sur ce site et dans la commune de Ndiareme Limamoulaye. La bande de filaos abritait auparavant plusieurs dépôts sauvages d'ordures. Aujourd'hui la propreté y règne.

Au quartier Diockoul de Rufisque, sur le littoral, les tas d'immondices ont cédé la place à une plage propre grâce aux actions de l'UCG. Les riverains peuvent respirer l'air frais de la brise marine. Le maire de Rufisque Ouest n'a pas manqué de le souligner.

Bargny, dernière étape de la tournée. Le constat sur le terrain est plus que satisfaisant dans les différentes localités visitées estime le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire. Il estime que « notre objectif de début est entrain d’être atteint. Dans presque tous les endroits que j’ai visité avec mes équipes, presque tous les tas d’ordures sauvages ont été enlevés dans les communes, les herbes sauvages ont été vaincu ». « Nous avons de l’endurance pour vaincre les ordures « selon Abdoulaye Diouf Sarr qui poursuit que « le travail n’était pas facile au début mais aujourd’hui, le résultat est visible, Dakar est devenu une région propre » se réjouit-il.

LANCEMENT DE L’UNIVERSITE DE LA DECENTRALISATION

discours de

Monsieur ABDOULAYE DIOUF SARR

Ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire

TERROU BI, le 29 JUILLET  2016

Monsieur le Président de l’Union des Associations d’Elus locaux,

Monsieur le Président de la CNES,

Monsieur le Président du CNP,

Monsieur le Président de l’UNCCIAS,